Nouvelles grilles des salaires de la catégorie C – Reclassement au 1er janvier 2022

Revalorisation des grilles indiciaires : une mesurette qui n’est pas à la hauteur des demandes de la CFDT et des agents…

Annoncées lors de la conférence salariale du 6 juillet dernier, les mesures de revalorisation des débuts de carrière des agents de la catégorie C dans les trois versants de la fonction publique ont été publiées au Journal officiel le 28 décembre 2021.

Pour la CFDT, cette mesure reste bien insuffisante et la CFDT depuis plus d’un an revendique plus et mieux :


•   Mettre en adéquation rémunérations et niveaux de qualifications exigés au recrutement,
•   Maintien des amplitudes de carrière entre les catégories A, B et C,
•   Hausse de la valeur du point d’indice bloqué depuis de trop nombreuses années.

Concernant le reclassement statutaire, il n’y a pas de tableau de correspondance pour les grades de l’échelle C3, les agents de maîtrise principaux, les brigadiers-chefs principaux et les chefs de police municipale dans la mesure où la durée de carrière dans ces grades n’est pas modifiée. Les intéressés feront l’objet d’un « reclassement indiciaire ».

S’agissant des contractuels, si leur contrat fait mention d’une rémunération déterminée par rapport à l’indice d’un échelon déterminé, les intéressés bénéficient, par voie d’avenant, de la revalorisation de l’indice correspondant à cet échelon.

Concernant la bonification d’ancienneté d’un an au titre de l’année 2022, elle est attribuée à tous les fonctionnaires de catégorie C ayant cette qualité au 1er janvier 2022.

Cette bonification concerne :
– les fonctionnaires titulaires mais aussi les fonctionnaires stagiaires dès lors qu’ils ont été nommés au plus tard le 1er janvier 2022. En revanche, les agents contractuels ne sont pas éligibles à la bonification d’ancienneté ;
– l’ancienneté requise pour l’avancement d’échelon exclusivement. La bonification d’ancienneté n’est pas assimilée à des services effectifs pour l’avancement de grade, la promotion interne ou encore l’admission à présenter les concours internes.

La bonification d’ancienneté est appliquée après le reclassement évoqué précédemment dans les échelles C1, C2 ou d’agent de maîtrise.
Si, en application de la bonification d’ancienneté, les agents peuvent bénéficier d’un avancement d’échelon, ils conservent, le cas échéant, un reliquat d’ancienneté dans leur nouvel échelon.